Peur d’être gay : blocage psychologique ou vrai désir ?

L’homosexualité est l’un des sujets qui suscitent le plus des divergences de points de vue et des comportements troublants au sein de la société depuis quelques décennies.

Malheureusement, aujourd’hui encore, il n’est pas rare de constater que le fait d’afficher librement son identité sexuelle pose problème. Pourtant, quand on se penche sur la question, on se rend compte que tout est question de mentalité, d’éducation et de culture.

Peur d’être gay: blocage psychologique ou vrai désir ?

Peur d’être gay : blocage psychologique ?

Le fait d’avoir une relation sexuelle avec une personne de même sexe a été longtemps vu comme une anomalie, un fait contre nature ou encore une perversion par un grand nombre de personnes dans le monde.

Pour la plupart des gens, être attiré par le sexe opposé est tout ce qu’il y a de plus « normal » ! Donc la base du problème se trouve dans la difficulté d’afficher ses différences, la peur d’être rejeté par les « autres ». Inutile de rappeler à quel point les homosexuels ont beaucoup souffert de cet état de choc.

Il y a encore quelques années, il n’était pas possible d’aborder la question publiquement dans les médias, d’en parler librement en famille ou devant ses amis.

Cela dit, la peur d’afficher son homosexualité est avant tout un blocage psychologique, car il faut pouvoir l’accepter, assumer d’être différent des autres, le revendiquer et le défendre sans crainte.

Il est en effet, important de comprendre et de faire comprendre au plus grand nombre qu’on ne choisit pas son identité sexuelle à la naissance, c’est un fait naturel. Comment mener une vie équilibrée si on n’est pas épanoui sexuellement ?

Phobie de rejet homosexuelle : interrogez votre éducation et votre culture

Si dans certains pays comme la France, l’homosexualité se vit avec beaucoup plus de tolérance et de liberté, ce n’est malheureusement pas le cas partout ailleurs. Force est de constater que les questions liées au sexe demeurent des tabous dans plusieurs pays dans le monde.

Que ce soit à l’école ou à la maison, l’éducation ne permet pas d’en parler. Il existe encore aujourd’hui des pays à forte tendance religieuse où l’homosexualité est considérée comme un crime passible de peine de mort.

C’est pourquoi les cas de suicide occasionnés par la peine de vivre librement sa sexualité ne sont pas rares dans ces pays.

Je suis gay ! Est-ce un vrai désir ?

On ne se lève pas du jour au lendemain pour décider tout d’un coup de devenir homosexuel ! Il y a une nuance importante à souligner à ce sujet, car, beaucoup de confusions se font également.

Du point de vue des spécialistes, l’identité sexuelle ne se révèle pas de la même façon chez tous les individus. Tandis que certains peuvent manifester des signes de leur orientation sexuelle dès leur jeune âge, d’autres mettent beaucoup de temps à comprendre le phénomène de transition.

En réalité, beaucoup de personnes s’intéressent à l’homosexualité par simple curiosité et finissent par se convaincre d’être gay ou lesbienne.

Il ne suffit pas non plus à un homme d’afficher des traits féminins, d’avoir fait un rêve dans lequel il a eu des rapports sexuels avec un autre homme pour commencer à paniquer.

C’est pourquoi il est important de prendre des dispositions nécessaires pour s’assurer, avant tout, de son orientation sexuelle pour être situé. Pour cela, il n’y a pas meilleur révélateur que le temps.


Articles connexes :

L’impact de l’homophobie sur le stress des jeunes homosexuels

Peur du regard des autres: comment s’en défaire ?