Quelles sont les causes de la maladie bipolaire ?

Le trouble bipolaire est une maladie qui se traduit par un changement sévère de l’humeur.

Il est généralement caractérisé par un changement brutal et inexpliqué de l’humeur de la personne.

Il s’agit d’une maladie, dont les causes sont encore peu comprises par les médecins.

Quelles sont les causes de la maladie bipolaire

Toutefois, des psychanalystes se sont penchés sur le sujet et ont trouvé les raisons qui peuvent expliquer cette pathologie.

Les causes scientifiques

Depuis quelques années, l’hypothèse d’une transmission héréditaire a été admise scientifiquement.

En effet, sur un échantillon de patients, on constate que plus des deux tiers avaient au moins une personne bipolaire dans leur famille.

Par ailleurs, les personnes avec un membre de la famille de premier degré (le père, la mère, le frère ou la sœur) souffrant du trouble ont un risque plutôt élevé de le développer.

Le risque s’élève à environ 20 % chez un enfant ayant un seul parent souffrant de la maladie.

Chez celui ayant les deux parents atteints, le risque avoisine les 50 %.

Pour les jumeaux, la probabilité de transmission peut atteindre 70 %.

Jusqu’à présent, aucun lien n’a été établi en ce qui concerne les parents au second degré.

L’autre hypothèse qui a été démontrée scientifiquement est que les personnes souffrant de troubles bipolaires présentent des anomalies sur certaines parties du cerveau.

La production et la transmission de neurotransmetteurs chez le malade ne seraient pas la même que chez une personne bien portante.

Les neurotransmetteurs sont des substances chimiques qui assurent la communication entre les neurones.

L’humeur est régulée par la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline.

Ainsi, un changement dans l’équilibre de ces substances joue un rôle dans le développement de la maladie bipolaire.

L’apparition d’un problème physique tel qu’un accident ou une lésion cérébrale augmente aussi les risques de souffrir du trouble bipolaire.

Vous pouvez trouver plus d’infos sur ramsaygds.fr.

Les causes psychologiques

La manière d’être joue un rôle dans la gestion des émotions et le trouble bipolaire concerne les humeurs.

Ainsi, les personnes ayant des difficultés avec leurs propres émotions sont souvent des personnes à risque.

Parmi les facteurs psychologiques pouvant justifier cette maladie, on retient le manque de confiance en soi, le perfectionnisme poussé et des difficultés à gérer des problèmes.

Il n’existe encore aucune preuve irréfutable à ce sujet, mais il a été observé que les personnes ayant des formes de dépressions récurrentes sont souvent susceptibles de souffrir d’un trouble bipolaire.

Le risque est d’autant plus élevé chez les personnes ayant vécu des situations traumatisantes dans leurs enfances.

Des histoires de famille difficiles, le divorce des parents ou le décès d’un proche sont autant de situations qui peuvent générer une vulnérabilité à la maladie.

Selon certaines théories psychanalytiques, le trouble bipolaire pourrait aussi trouver sa source dans un conflit né lors du développement de l’égo.

Les théories supposent qu’au cours de l’éducation, une relation entre haine et amour peut se créer.

Cela serait dû au fait que l’enfant a le devoir d’obéissance, et ce, même si cela doit se faire au détriment de ses désirs.

L’enfant se retrouve ainsi à refouler sa colère contre les exigences de ses parents.

Les causes environnementales

Le trouble bipolaire n’a pas qu’une seule cause.

Il est multifactoriel et certaines situations externes peuvent favoriser le trouble.

Généralement, la maladie se déclare à cause d’un évènement déclencheur.

Il peut s’agir d’un traumatisme, d’une prise de médicaments, de la consommation de certaines drogues ou d’un stress intense.

Par la suite, elle évolue de façon autonome et les crises se feront même sans un élément déclencheur.

Cependant, cette situation est très rare.

Un facteur social est très souvent la cause d’une crise.

Il peut même s’agir d’un évènement heureux comme un mariage, une promotion au travail.

Les changements du rythme de vie sont également des facteurs potentiels.

En définitive, voilà les différentes causes des troubles bipolaires.


Articles connexes :

L’homosexuel refoulé est-il un pervers souffrant de névrose ?

TDAH et pensée compulsive d’homophobie : que faire ?